Située dans le département du Gard dans la région Occitanie, Aigues-Mortes est une vieille ville fortifiée, labellisée Grand Site de France et construite selon la volonté du roi Saint Louis. Son nom signifie « eau morte » ou « eau stagnante » et vient des marais et des étangs qui entourent le village. La cité possède un riche passé historique. Empruntez le chemin de ronde et découvrez l’histoire de saint Louis et des croisades, visitez les salins, les manades de taureaux et calades de chevaux, randonnez sur les sentiers pédestres et cyclables pour profiter de la diversité des paysages Camarguais.

Stationnement et accès à la cité

P1 – Avenue de la Tour de Constance
P2 – P3 – P4 – Boulevard Diderot (P4 Accessible en camping-car)
P5 – Rempart sud
P6 – P7 – Avenue Frédéric Mistral
P8 – Rue Jeanne Demessieux (gratuit toute l’année)
P9 – Chemin de Trente Ans

Des places de parking pour PMR sont accessibles à l’intérieur de la cité gratuitement.

Que faire, que visiter?

Les remparts

Les remparts très bien conservés, s’étendent sur une distance de 1650 mètres et témoignent de l’architecture militaire d’Europe occidentale dans les marais des XIIIe et XIVe siècles. Classée aux Monuments historiques, l’enceinte possède de nombreuses tours et offre de splendides points de vue sur la ville, les salins et la plaine camarguaise.

Saint Louis fut le premier roi de France à disposer d'un port sur la côte sud.  C'est de là qu'il partit pour ses croisades en 1248 et 1270. Aigues-Mortes s'envasa progressivement et les tours furent transformées en prisons, pour détenir des prisonniers protestants après la révocation de l'édit de Nantes en 1685.

La tour de Constance

La Tour de Constance construite en 1242 par Saint-Louis, mesure 22 mètres de diamètre et 33 mètres de haut. Au rez-de-chaussée se trouve la salle de garde et au premier étage la salle des chevaliers dans laquelle furent emprisonnées les protestantes au XVIIIe siècle, dont Marie Durand, enfermée à l’âge de 15 ans et libérée à 38 ans et qui grava le mot « résister » au bord du puits, encore visible aujourd’hui. La terrasse sur laquelle se trouve un ancien phare, offre un magnifique panorama sur la ville et la mer.

La place Saint-Louis 

La place Saint Louis est le cœur touristique de la ville et est bordée de restaurants et de cafés. Au centre, face à l’entrée principale de la porte de la Gardette , se dresse la statue de Saint-Louis , sculptée par James Pradier en 1849, pour commémorer les croisades.

place Saint-Louis Aigues-mortes

L’église Notre-Dame-des-Sablons

L’ église Notre-Dame-des-Sablons a été construite au XIIIe siècle à l’époque de Saint-Louis . Vandalisée par les protestants en 1575, elle servit de temple, de caserne et d’entrepôt de sel puis rétablie en lieu de culte en 1804. Louis IX s’y agenouilla avant d’embarquer pour les croisades. Les vitraux du XXe siècle sont l’œuvre de Claude Viallat, artiste contemporain.

Le Musée les trains du Colorado

Lancée en 2014 par un passionné, ce musée est consacré aux trains du Colorado. Plus de 100 maquettes y sont exposées, 30 locomotives, 3 plateaux animés, des ponts, un espace d’initiation à la conduite des trains ainsi que des jeux, dans un décor de Far-West.

La chapelle des Pénitents Gris 

La chapelle des Pénitents Gris appartient à la Confrérie des Pénitents Gris établie en 1400. A l’intérieur, un retable sculpté en 1687 par Jean Sabatier, représente la passion du Christ .

La chapelle des Pénitents blancs 

La chapelle des Pénitents Blancs abrite le musée du Vieil Eygalières, créé par un ancien instituteur du village. Ce musée expose des documents et objets retraçant l’histoire du village, dont des témoignages préhistoriques et protohistoriques de la région d’Eygalières, et également des poteries, outils agricoles et photos anciennes.

Les boutiques et galeries d’Art

Flânez dans les ruelles de la cité et découvrez ses balcons fleuris et façades colorées. Pour les passionnés d’art, la ville regorge de boutiques, ateliers, artistes, collectionneurs, artisans et galeries d’arts. Peintures, sculptures, photos, dessins contemporains…il y en a pour tous les gouts.

Découvrir la cité autrement

Il est possible de visiter la cité à bord du petit train qui vous raconte l’histoire de la ville. Pour cela rendez-vous Porte de la Gardette. 5€/adulte, 3€/de 4 à 12 ans, ou alors profitez d’une visite guidée.

La tour Carbonnière 

Située sur la commune de Saint-Laurent-d’Aigouze ,à 13 km en voiture de Aigues-mortes, la tour Carbonnière, entourée de marais salants, était, au Moyen Âge, le seul point de passage et péage pour se rendre à Aigues-Mortes et était gardée par un châtelain et plusieurs gardes.  Sa terrasse offre une vue panoramique sur la Petite Camargue, ses étangs et ses canaux. Il est possible d’emprunter un sentier pédestre de 12 km, à travers les marais, qui mène de Saint-Laurent-d’Aigouze à la Tour. 

Les salins

Sur une surface de 9 000 hectares, embarquez à bord du Petit Train pour un voyage de 1h15 avec guide, au cœur des Salins d’Aigues-Mortes. Découvrez les tables salantes, le Sel de Camargue, les eaux roses, un espace d’exposition, une boutique et escaladez une camelle qui offre un beau panorama sur la ville. La visite peut également se faire en VTT, à pied en compagnie d’une guide naturaliste et en 4×4.

Croisière en péniche ou catamaran

Profitez d’une balade en péniche avec toit panoramique, au départ d’Aigues-mortes, et naviguez sur les canaux, ou alors embarquez à bord d’un catamaran, découvrez les côtes de la Petite Camargue et initiez vous à la pêche.

La maison de la Camargue gardoise

Ouverte en 2014, la Maison Grand Site de France de la Camargue Gardoise est un écomusée dédié à la découverte des paysages, des traditions, de la faune et la flore. Elle propose un sentier d’ interprétation de 1,6 km et une exposition permanente.

Promenade à vélo, à pied ou à cheval

Entre dunes, roselières et marais, les alentours d’Aigues-mortes sont sillonnés de 40 km de sentiers balisés, reliant la ville au Grau-du-Roi. De nombreux prestataires proposent des balades à cheval et des locations de vélo, pour découvrir la diversité des paysages.. Certains prestataires proposent également des visites guidées en vélos électriques.

Rencontre avec les manadiers

A cheval, en calèche, en remorque tractée ou en 4×4 à ciel ouvert, plongez dans la culture camarguaise et découvrez le passionnant métier d’éleveur de taureaux et de chevaux de Camargue, dans une manade, au cœur d’une nature préservée, puis dégustez les produits de l’élevage.

Parc de loisirs enfants

Le parc de loisirs « Les p’tits bouts » propose des jeux de plein air sur une surface se 4000 m2 pour les enfants de 1 à 12 ans, comme tyrolienne, pêche aux canards, jeux gonflables, piscines à balles, trampolines, toboggans aquatiques et d’autres activités.

Carte interactive

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s